CMcommunicationcommunity managerconseilsjobmétiervis ma viewebweb social

Zoom sur le métier du Community Manager

Community Manager (CM) chez Résidence Mixte, j’ai choisi de vous parler de mon expérience professionnelle et de mes convictions sur mon métier.

En un tweet, la meilleure victoire du CM serait de faire exactement le contraire de ça :

J’ai commencé il y a quelques années en tant qu’assistante de communication puis j’ai eu la chance de rencontrer des « entrepreneurs du web ». J’ai ainsi mis un pied dans le monde des starts-up et me suis plongée dans « le grand univers d’Internet ». En janvier dernier, j’ai intégré l’équipe de Résidence Mixte et tous les jours mon travail consiste à être la « personne Internet » qui représente nos différents clients. Si je devais décrire mon poste en une (ou deux) phrase(s) : un métier varié (surtout en agence) pour lequel la réactivité et l’imagination sont deux qualités indispensables. Il n’y a pas trop de règles universelles, c’est un métier qui s’invente tous les jours.

Être CM c’est être un héros du web ?

heros

Source : My Community Manager

Non en fait, pas vraiment mais j’ai toujours trouvé que le nom du poste donnait un petit côté héroïque à la mission… Retour à la réalité : le CM est une passerelle (humaine) entre les communautés et la marque. Il fait le lien, gère l'(e-)image de la marque et cultive ce qu’elle représente auprès de ses consommateurs. Il tente ainsi d’accroitre la notoriété de la marque pour lui permettre de fidéliser ses clients et d’en acquérir de nouveaux.  En bref, il est le garant de la e-réputation de la marque. On a rapidement tendance à croire que c’est le métier rêvé car être constamment connecté sur les réseaux sociaux se révèle être le loisir favori de beaucoup de personnes et surtout des jeunes. Et nouveau métier oblige, la majorité des community managers est … jeune ! Sur 2,484 milliards d’internautes à travers le monde, 1,856 milliard est inscrit sur un réseau social soit 74% des internautes et 26% de la population mondiale. Quand aux Français, ils sont 42% à être actifs sur les réseaux sociaux. 

Mais que fait le CM ?

booster-de-buzz

Non, le community manager ne passe pas sa journée à tweeter ou à scroller des pages Facebook. Il s’agît d’un métier un peu plus éclectique… Les fonctions varient selon le statut ou l’entreprise pour laquelle le CM travaille : free-lance, en agence ou en interne et selon la taille et la réputation de l’entreprise ou la marque qu’il défend. Bref, vous l’aurez compris, comme pour beaucoup de métiers il n’y pas de définition de poste type et encore moins de journée type. Mais, disons que le CM est globalement en veille constante autour de l’environnement, des concurrents, de l’actualité de l’entreprise, il anime (et modère) régulièrement les réseaux sociaux choisis pour la marque avec une stratégie éditoriale différente sur chaque support. Il rédige pour les blogs ou webmagazines afin de créer du contenu et du trafic. Il fait également le relai de l’information auprès de médias, pages Facebook, blogueurs, marques susceptibles d’êtres intéressés et donc de relayer l’information à leurs propres communautés, un peu comme des RP en ligne en fait. Il conçoit les jeux ou événements organisés par l’entreprise, élabore des reportings pour montrer l’évolution de la e-réputation de la marque et peut aussi passer beaucoup de temps à concevoir et mettre à jour ses publicités Facebook : meilleur média web pour faire de la publicité à coût réduit.

Ses motivations

Le but ultime du community manager est d’être original et de se démarquer de ce qui est déjà fait par ses concurrents. Sa plus grande satisfaction est bien sûr de se voir retweeter par des influenceurs ou d’avoir réussi à lancer une discussion (intéressante) sur un de ses posts Facebook. Sa plus grande déception c’est lorsque ça ne prend pas… Malheureusement, ça arrive : la cible est mal choisie et/ou l’info donnée ne correspond pas à la communauté. Ou bien, c’est la semaine du 15 août… Son plus grand désespoir ? Se rendre compte que les posts souvent les plus likés, partagés ou tout simplement vus sont ceux que lui aime le moins mais qui malheureusement sont le plus aimés…

Qui est-il ?

À moins d’être la CM de Pinterest (anciennement Yelp) ou celui de Marcel (Bescherelle ta mère), le CM est plus souvent quelqu’un d’anonyme derrière son écran même s’il crée un lien avec sa communauté en s’adressant à eux de manière proche ou amicale. Selon une étude du Blog du Modérateur, la profession serait plutôt féminine : en 2014, 55% des CM sont des femmes. L’âge médian est de 27 ans (entre 20 et 30 ans) et la majorité d’entre eux travaille à Paris (47%).

Un métier du XXIème siècle

Et comme c’est un « nouveau métier » né avec le web, il est en perpétuelle évolution. Déjà qu’il était compliqué d’expliquer à nos parents ce qu’on faisait quand on mettait un pied dans le web… j’ai de mon coté complètement abandonné l’idée, c’est un peu lâche, mais je préfère m’en tenir à un simple « je fais de la communication sur Internet ». Je trouve que pour des personnes hors du web (mais vraiment hors du web), cela résume assez bien la situation. La question qui s’ensuit après c’est : « Ah, tu fabriques des réclames alors ». Je préfère dire oui.

Mes conseils

  • Être impardonnable avec l’orthographe, quitte à supprimer sa dernière publication (même si elle a déjà été likée, retweettée etc.). Tant pis, il vaut mieux la republier sans erreurs :
  •  Ne pas publier de manière trop impulsive pour éviter le bad buzz du CM de France 4 (orthographe comprise) : « Des gens se font massacrer, ont terminés leurs vies dans la souffrance ou dans les camps. Pour que vous puissiez voter. Bande de cons »
  • Et favoriser la répartie ou la créativité tout en restant poli :

  • Cibler ses publicités sur Facebook et profiter de la segmentation publicitaire précise pour différencier chacune des ses campagnes.
  • Rester alerté et entretenir une bonne « culture web » et tendances Internet.
  • Être branché actualités (à tous les niveaux).
  • Contrôler l’évolution des communautés et de leur engagement en établissant des statistiques mensuelles par exemple.
  • Être inscrit sur de nombreux forums et suivre les experts et influenceurs.

Sites et blogs à suivre :
Pour se tenir informé sur le métier de CM et sur les bonnes pratiques :

Forums Facebook à suivre :

Retrouvez Résidence Mixte sur :
FacebookTwitterInstagramPinterestLinkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *